FANDOM


Duale nation

Livre I
Livre II
Livre III
Livre IV

Notre dual peuple Français qui manque[1] ! Pour avoir cause gagnée sur les « simples particuliers » :

  • « simples particuliers » de l'humanité médiatisée[2] qui se donnent « de fait » la fonction de duaux gouverneurs, « tangibles fauteurs du despotisme en immersion haptique post numérique », tangibles duaux gouverneurs ne respectant pas :
    1. l'« unité » de notre territoire « numérique bio numérique » légitimée en droit Français ;
    2. l'égalité de tous citoyen(ne)s (((biopuces, citoyen(ne)))) Français(es) devant la norme légitimée en droit Français ;
    3. l'universalité de la norme légitimée en droit Français ;

à l'exemple du procédé présenté par J.J. Rousseau, faisons la distinction entre :

  1. soumettre « et maintenir » dispersée :
    • que « par la force haptique », la « multitude dispersée » d'ancien(ne)s citoyen(ne)s (((biopuces, citoyen(ne)))) Français(es) de notre tangible duale nation Française ;
  2. régir « en actes authentiques[3] » le tangible « dual peuple assemblé » Français constituant et vigilant.

Première convention nationale publique Rœm, Télémédecine, Chrysalides de minimus triumvirat

En effet, quand et où aura lieu la « première séance » de la Convention Nationale Publique[4] Rœm[5], Télémédecine[6], Chrysalide de minimus triumvirat[7] ?

Certes, en 2016, notre « réel peuple » Français a la liberté d'observer la « phase d’établissement » de l’Agora du Léviathan, mise en œuvre pour fonder en acte authentique :

  • notre « partie assemblée » de modernes citoyen(ne)s (((biopuces, citoyen(ne)))) Français(es) en « immersion haptique » dans le « respect de l'unité » de notre territoire « numérique bio numérique » comme du complet contrat social « numérique bio numérique » ou principes du droit « politique bio politique » ;

grâce aux contrats légitimes (Ars, télémédecine) en expérimentations locales depuis 2010 en télémédecine sous l’égide de Rœm siégeant en notre État secret.

Mais, on note l'absence, tangible sur notre territoire « numérique bio numérique » Français, de légitimes Chrysalides de minimus triumvirat Françaises, faites par les citoyen(ne)s (((biopuces, citoyen(ne)))) Français(es), pour les Français(es). Légitimes Chrysalides de minimus triumvirat Françaises ayant pour thème la construction comme l'administration commune du lieu de vie, légitime et sûr, de tout un chacun, fait par tout un chacun, pour tout un chacun, grâce à notre État-de-droit en France.

En effet, en 2016, malgré le bon développement de notre virginale République numérique Française comme de notre dual Prince, dual car Rœm siège en notre prince, dit aussi État secret, notre « multitude dispersée » d'ancien(ne)s citoyen(ne)s (((biopuces, citoyen(ne)))) Français(es), en immersion haptique « post numérique », notre o attend une « complète reconnaissance institutionnelle » de l'existence « politique bio politique[8] » dans notre réel « naissant et protéiforme » dual « corps social public[9] » Français.

En 2016, en France, malgré Rœm en Télémédecine, à cause de l’effet de tangibles duaux gouverneurs :

  • duaux gouverneurs « clandestins et hors-la-loi » exerçant, de par le monde, en flot tendu[10], leur « force haptique » post numérique sur notre « multitude dispersée » d'ancien(ne)s citoyen(ne)s (((biopuces, citoyen(ne)))) Français(es) ;

notre « multitude dispersée dite Léviathan  » :

  • d'ancien(ne)s citoyen(ne)s (((biopuces, citoyen(ne)))) Français(es) ;

se trouve être, en 2016, encore soumise « et maintenue » hors d'une suite continue de faits révélateurs, fixateurs, publics, de phénomènes lisibles en le corps social public Français, présentant une certaine unité symbolique de notre autorité souveraine Française comme une certaine régularité, stable et durable, dans leur déroulement conduisant à l’établissement des conditions de possible respect des principes d'une « duale » indivisibilité-unité national Français.

Mais, notre « multitude dispersée » :

  • d'ancien(ne)s citoyen(ne)s (((biopuces, citoyen(ne)))) Français(es) ;

est soumise « et maintenue » par de « clandestins et hors-la-loi » exerçant leur méfait accompli...leurs intentions étant mauvaises pour l'humaniste civique, depuis notre planète terre, ne peut établir :

  • en « acte authentique » son « indivisibilité-unité » comme « O.I.V.[11] » de notre « légitime partie toujours en immersion haptique » de notre « dual peuple assemblé » Français :

que par le fait du plus fort d'autres « clandestins et hors-la-loi » duaux gouverneurs qui exerce leur bonne force terrestre, maritime, aérienne comme haptique autour d'elle comme en elle.

Chrysalide (site, forum, wiki) de « minimus triumvirat » en, hors, télémédecine avec Rœm

Avant toute chose, pour avoir cause gagnée :

  • sur les lobbyistes « simples particuliers », de l'humanité médiatisée, qui se donnent « de fait » la position sociale facilitant la présentation d'une image d'une forme d'aliénation mentale, image pouvant conduire à une exclusion sociale propice aux meurtres ou aux suicides ;
  • mais, sans la reconnaissance de la valeur humaine de la folie, c'est l'expert(e) même qui disparaît ;

la personne morale, cible de lobbyistes, personne morale entreprenant la construction commune d'une Chrysalide numérique, dans notre corps social public Français, doit veiller à se que chacun(e) de ses adhérent(e)s puisse l'exprimer tout en restant aussi libre qu'auparavant.

L'action de J.J.Rousseau, comme la notre, n’est pas une tentative de reconstitution historique.

Notre mouvement se nourrit d’hypothèses, de conjectures, ainsi que de faits tangibles, de résultats pratiques (télé médecine, ..., télé loisir) où il se trouve être question de savoir comment se conserver de notre dual voisinage (naturel, artificiel), où on se trouve être exprimable ou non en wireless, quand l'état virginal, de notre voisinage, ne peut plus être garanti ?

Comment être libre, et égaux en droit, dans une duale cité[12] (((virginale commune, cité bionumérique))) ?

La réponse consiste, selon nous, comme cela l'a été pour J.J. Rousseau, à :

  • « trouver une forme d’association, l'hôte immatériel, légitime et sûr :
    • l'hôte légitime qui « complète l'insuffisance » de potentiel haptique « numérique bio numérique » de l'adhérent ;
    • l'hôte sûr qui défende et protège, grâce à toute la force haptique commune :
      1. l'1-dividu adhérent, suivant le principe de libre consentement[13], au contrat social bio numérique ou principes du droit bio politique de notre État-nation cybernétique schizophrenia ;
      2. les entités[14] naturelles locataires de l'1-dividu, grâce à leur entités virtuelles, adhérents, suivant le principe de libre consentement, au contrat social bio numérique ou principes du droit biopolitique de notre État-nation cybernétique schizophrenia ;
  • par laquelle chaque 1-dividu, s’unissant à tous, n’obéisse pourtant qu’à lui-même, reste aussi libre qu’auparavant ».

Au sens juridique, le contrat est une forme d’échange conçue comme engagement des parties libres d’accepter ou de refuser certaines clauses.

Ici, ces parties ne sont pas distinctes et extérieures l’une à l’autre. Car il n'y a pas de leader[15].

Le contrat traduit une communauté d'intérêts web 4.0 et des obligations réciproques web 4.0.

Pour J.J. Rousseau, il s’agit d’un acte d’association, d’un contrat, dans lequel la liberté naturelle et primitive est échangée contre la liberté civile.

Pour nous, il s’agit aussi d’un acte d’association, d’un contrat, dans lequel la virginale liberté civile est complétée par la liberté civile bionumérique.

Le contrat est présenté comme un acte fondateur, une convention, qui rend possible la complétude[16] de l’état civil à l’état civil bionumérique.

C’est grâce à cette norme universelle, qu’est le contrat, que se forment toutes les sociétés[17].

Par voie de conséquence, le contrat est ce qui conditionne l’émergence de la e-citoyenneté web 4.0 dans notre duale nation Française.

Par le contrat, le pouvoir biopolitique trouve son fondement dans l’engagement 1-dividuel d’obéissance à la volonté générale web 4.0. Obéissance et non servitude ! Renoncer à ses actions libres serait renoncer à son humanité.

La liberté s’inscrit ainsi dans la nécessité. « L’impulsion du seul appétit est esclavage - l’obéissance, à la loi qu’on s’est soi-même prescrite, est liberté ». Dans cette association contractuelle, chaque associé abandonne tous ses droits à toute la communauté web 4.0 :

  • « Chaque 1-dividu se donnant à toute la communauté web 4.0, ne se donne à personne, et comme il n’y a pas un associé sur lequel on n’acquière le même droit qu’on lui cède sur soi-même, on gagne l’équivalent de tout ce qu’on perd, et plus de force pour conserver ce que l’on a ».

Cet abandon est total, universel, puisque chaque associé complète sa liberté civile de la liberté civile bionumérique.

Reste, maintenant, à préciser comment le contrat concilie la mise en ordre social bionumérique et la liberté de tous dans notre duale nation Française.

A quelle instance[18] renvoie-t-il ?

Comme J.J. Rousseau, on veut montrer ici :

  • que la seule « duale autorité souveraine » Française se trouve être les Français :
    • qui d’une « multitude dispersée » d'ancien(ne)s (((biopuces, citoyen(ne)))) ;
  • puisse :
    • grâce à un « acte authentique » de notre « dual peuple » uni en une stable et durable duale entité Française, exprimable ou non en wireless « en immersion haptique », dans le « respect de l'unité » de notre territoire « numérique bio numérique » Français ;
    • acte authentique télésécurisé[19] en « matière juridique », acte vérifié, reçu, dressé, par un Officier Public (notaire[20], ..., maire[21], ..., gendarme[22], ..., Rœm[23]) dûment habilité, en sa qualité d'officier public, il confère, par sa signature, l'authenticité à l'acte ;
  • en public « instituer la partie » de notre dual peuple Français « exprimable en wireless » « en immersion haptique », dans le « respect de l'unité » de notre territoire « numérique bio numérique » Français, c’est notre « dual peuple Français » lui-même, notre « duale autorité souveraine » Française elle-même.

En public, « instituer la partie » suivant les principes[24] du « droit prétorien administratif » [25]

Avec les autorités de « clandestins et hors-la-loi » duaux gouverneurs qui exerce sur la « multitude dispersée » d'ancien(ne)s (((biopuces, citoyen(ne)))) !

Dans le « domaine réel », ce sont les membres de notre réel (naturel, artificiel) « dual peuple » Français qui ont rompu, volontairement ou non, notre « virginal pacte social » de notre « virginale République numérique » Française !

Acte fondamental de notre réel « dual peuple » Français !

Bootlegge ou la ruée vers l'hors

Bootlegge est un vocable américain qui signifie « la loi de démarrage » de la ruée vers l'hors télémédecine.

Bootlegge désigne un cyber contrebandier de poudre intelligente faite de « interface neuronale[26] » usée en télémédecine.

Bootlegge est appareillé « en tant que relais de tenant » pour avoir la force d'exprimer, ses possédé(e)s en immersion haptique, post numérique, exprimables en wireless, et pouvant instaurer, de fait, une forme de dual gouvernance adaptée à la duale clientèle, pour mieux s'insérer dans les deux groupes sociaux de citoyen(ne)s « exprimables ou non en wireless » ou tribus haptiques post numérique hors télémédecine.

Apparu pendant la 2e Guerre mondiale, bootlegge est aussi utilisé pour désigner les « chefs cyber contrebandiers » de la période de « prohibition tacite » du « bio pouvoir » qui s'est instauré, de fait, aux États-de-droits au 20e siècle.

Présentation


La « prohibition tacite »[27] de l'« outil de production »[28] de la « carte de la réalité »[29] d'o a fait les beaux jours des hybridations clandestines et hors-la-loi, des petits passeurs transfrontaliers, des revendeurs, des débits de poudre intelligente, écoulant des interfaces neuronales souvent frelatés (les cyberspeakeasies schizophrènes artificiels[30]), des capitaines d'industries impliqués dans le transport des possessions interdites et surtout la richesse, des gangs aux racines mafieuses qui contrôlaient tous ces réseaux haptiques post numérique pour empocher de juteux bénéfices au prix de règlements de comptes souvent sanglants.

Au cours de cette période, les trafics de « possédé(e)s exprimables en wireless », dit(e) o, ont dû être marqués par quelques faits saillants :

  • le trafic d'o, possédé exprimable en wireless, par les bootlegges ;
  • l'âge d'or de plaque tournante providentielle du trafic d'o.

Les possessions d'o ont dû être acheminés puis elles ont dû être débarqués, reconditionnés et déclarés en douane (destination la haute ville) pour des droits de cité dérisoires.

De petites unités ont dû charger les o, en assurer le transport. Les bootlegges les plus notoires ont dû communiquer avec leurs fournisseurs, associés et clients, aux moyens d'informations haptiques codés sous forme d'ondes électromagnétique.

De nos jours, l'o hors télémédecine


Bien qu'il n'y ait plus de prohibition tacite en bio politique en Europe, le bootlegge fait encore partie du paysage historique et philosophique en immersion haptique post numérique des tribus d'hybrides.

De nos jours, ce terme désigne quelqu'un qui vend un service d'o à son domicile sans permis.

Les comices Français[31] 1940-1970 « militaro-industriel » entrepreneurs en santé militaire en immatériel haptique[32]


Comme nous pouvons l'observer, grâce à : Louis-Claude Vinsent[33], José Manuel Rodríguez Delgado[34], Norbert Wiener[35], ce qui a été fait résidé en l'action d'utiliser toute solution haptique en vue d'arriver à un but concret :

  • tel, la mise en œuvre de régimes de substitution haptique[36] : -) de citoyen(ne) à (((biopuces, citoyen(ne)))).

Observons que l'acte, non authentique pourtant fondamental, qui a été fait c'est passé totalement inaperçu aux yeux du naissant et protéiforme dual peuple Français, notre réel dual souverain, et son moderne potentiel d'action haptique a été ajouté en loucedé, par divers usurpateurs entrepreneurs en immatériel haptique, pour divers gouvernements publics et privés, dans les années 1940-1970, créant ainsi la multitude, pour certain(e)s maintenu(e)s, dispersée :

  • de substitué(e)s virginal(e)s citoyen(ne)s Français(es), originaires de notre virginal État Républicain, en :
    1. membres de la fonction publique, notre prince dit État secret, substitué en dual, car mis, en partie, en immersion haptique ;
    2. (((biopuces, citoyen(ne)))), dit proto-peuple en immersion haptique hors télémédecine ;

possédé(e)s par des groupes, familles, tribus, en « immersion haptique » dans le territoire « numérique bio numérique » administratif Français.

Les comices Français 1970-2010 « politico-militaire » Dispositif(s)[37]


Comme nous pouvons l'observer, grâce à : Gilles Deleuze[38], Michel Foucault[39], Albert Camus[40], ce qui a été fait résidé en l'action d'utiliser toute solution suivant les règles de l'Art de la légistique en immersion haptique en vue d'arriver à un but : le système d'action concret légitime et sûr.

Ce qui est fait, depuis les années 1970, réside en l'établissement d'une multitude de tribus web 4.0 composées de familles web 4.0 possesseuses illégitimes d'1-dividus (((biopuces, citoyen(ne)))) dit schizophrènes, trisomiques, bïpôles.

En 2016, c'est une multitude dispersée d'ancien(ne)s (((biopuces, citoyen(ne)))) Français(es) dominés par de « simples particuliers » appareillés de « prothèses haptique » pour l'« encodage » de « bio information Haptique » en « immersion haptique » en dual voisinage « numérique bio numérique ».

Les comices Français 2010-2025[41] « Chrysalide de minimus »[42] solution anti-guerre?


2010 ce trouve être, pour notre corps social public, l'année de la « reconnaissance institutionnelle »[43] :

  1. de l’« existence publique » ;
  2. du « mode de légitimation » ;

de la télémédecine Française, au moyen d'« expérimentation locale » en France en « immersion haptique » mais, seulement, dans notre territoire « numérique » Français.

Quid du « bio numérique » pour interface neuronale :

  1. in-directe (I.N.I.D.)[44] ?
  2. semi-directe (I.N.S.D.) ?
  3. directe (I.N.D.) ?

Du point de vu dual de notre dual peuple Français, nous (((biopuces, citoyen(ne)))) Français(es) on voit que ce qui doit être fait, par notre dual peuple Français, réside en diverses constructions communes, et publiques, sur Internet, de plusieurs propositions :

  • à légitimer en droit ;

du contrat social « bio numérique » ou principes du droit « politique bio politique » :

  • contrat social « bio numérique » qui se trouve être le « prolongement par continuité » du contrat social « numérique » de notre actuelle « République numérique »[45] ;

C'est en Chrysalide (site, forum, wiki) d'association loi 1901 la solution anti-guerre :

  • solution, de notre dual peuple Français ;

solution qui facilite le devoir de notre « dual prince ».

Devoir qui se trouve être de faciliter la naissance de toute Chrysalide (site, forum, wiki) de « minimus triumvirat » ou autre, « en et hors » télémédecine, comme d'autres Chrysalides d'assos comme de minimus.

Solution qui « facilite l'expression » de la « révolution énergétique » pour qu'une forme duale (((naturelle et artificielle))) d'association, « duale association » formant un « unique corps moral et collectif public » dans laquelle les « adhérents au contrat » de la duale association établissent un « dual corps législatif », c'est-à-dire le corps de son « dual souverain » (((naturelle et artificielle))).

Ainsi, la solution anti-guerre Chrysalide (site, forum, wiki) de « minimus triumvirat » ne se trouve pas qu'être qu'un Booster de la duale médecine, c'est-à-dire, qu'un Booster de la (médecine télé médecine) :

  • Booster que destiné à accroître la puissance de produire la venu au monde public de notre duale nation Française :
    • état de fait dû à la naissance du corps du sujet de droit en « immersion haptique » dans le « respect de l'unité » de notre territoire « numérique bio numérique ».

Naissance, « acte fondamental », produit en « adhérent » à un légitime « pacte social bio numérique » pour l'« immersion haptique » dans le « respect de l'unité » du territoire « numérique bio numérique » Français.

Comment se maintient l’autorité souveraine ?[46]

Si Grotius définit le peuple comme « celui qui se donne à un roi », à l'instar de J.J. Rousseau qui veut revenir avant cet acte politique pour « déterminer l’acte par lequel un peuple est un peuple » puisqu’il s’agit du « premier des actes », nous voulons en faire de même.

Le pouvoir peut bien se transmettre, mais non pas la volonté

En effet, sans ce « premier acte fondateur » de la partie en « immersion haptique » dans le « respect de l'unité » du territoire « numérique bio numérique » de notre « duale société civile », comment, et suivant quels principes du droit, pourrait-il y avoir cet « acte de désignation » du souverain web 4.0 ?

Le contexte est plus fort que le concept

Dans le contexte (((télémédecine, Roem spatial))) que devient le concept IRC-GN[47] pour idéologues, politologues, stratèges ? Quid du devoir de notre dual prince ? Devoir consistant à faciliter tout acte authentique, de notre dual peuple, orienté pour la production publique d'une duale assemblée de notre dual peuple assemblé constituant et vigilant et :

  • reçu comme tel par l'officier public de notre dual prince Français.

Vois, dans une multitude, maintenue dispersée, que maîtres-esclaves

Moi, membre du réel « naissant et protéiforme » dual peuple Français :

  • notre véritable duale autorité souveraine Française ;

quand j'accorderais, au côté obscure de la force haptique, tout ce que j'ai réfuté[48], jusqu'ici dans notre virginale République Française, les fauteurs du despotisme « numérique bio numérique » en « immersion haptique » n'en seraient pas plus avancés. L’Anarchic chaos, le viol, ne peut qu'en perdurer !

Moi, membre du réel « naissant et protéiforme » dual peuple Français :

  • notre véritable duale autorité souveraine Française ;

quand j'accorderais, au devoir de notre dual prince, dans le côté obscure de la force haptique, tout ce que j'ai approuvé, jusqu'ici dans notre virginale République Française, les fauteurs du despotisme « numérique bio numérique » en « immersion haptique » en seraient plus avancés. Le bon nouvel ordre social concret pour modernes avec ancien(ne)s (((biopuces, citoyen(ne)))) ne peut qu'en résulter !

Il y aura toujours une grande différence entre deux états stables (homéostasies) :

  • qui consistes en deux « politique bio politique » :
    1. d'une part, soumettre, « et maintenir » dispersée, la multitude d'ancien(ne)s (((biopuces, citoyen(ne)))) Français(es) de notre réelle duale nation Française et ;
    2. d'autre part, régir notre duale médecine autosuffisante libre[49] ;

où tout(e) Français(e) ne se trouve pas être aussi libre comme égal(e) en droit que tout(e) autre Français(e), grâce à un ensemble de règles :

  • d'une administration « numérique bio numérique » respectueuse de l'unité de notre territoire en « immersion haptique » ;

légitimées en droit positif et sûres.

En effet, que des français épars, et maintenus dispersés au moyen de divers dispositifs haptiques, soient successivement asservis à divers e-collectif web 4.0[50] « clandestins et hors-la-loi » :

  • en quelque nombre qu'ils puissent être, peut-être pour que les e-collectifs, en « immersion haptique » dans nos territoires « numérique bio numérique » Français puisses former « une sorte de proto-peuple » prédateur tribal web 4.0 ;

je ne vois là que des maîtres et des esclaves haptiques !

Je ne vois pas « en tant que vierge » la dynamique de création et d'activité « en immatérielle » de notre actuel proto-peuple Français

Triumvirat ou le problème des trois corps[51]


Avant toute chose, tel un électron libre[52], nous cherchons tous un lieu de vie,
légitime et sûr, stable ainsi que durable.
Nous refusons le déterminisme pur !
Vive le chaos-déterministe en science « politique bio politique » !

Les voix du « peuple » sont essentielles ! Surtout quand il est « dual » !

Le Souverain d'un État est la Nation elle-même, assemblée en corps « ou représentée par ses Députés ».

Le don de soi au souverain est essentiel mais, l'acte authentique « reçu par un légitime officier public du dual prince » doit être légitimé en droit par le peuple souverain.

Mais comment se maintient l'autorité souveraine « prise dans la tourmente de la troisième révolution industrielle » en immatériel ?

L'exemple de la télémédecine « se présentant en 2016 au peuple souverain comme étant numérique » parle de lui-même.

Je ne vois pas « en tant que vierge » la dynamique « en immatériel » de notre proto-peuple web 4.0 :

  • proto-peuple web 4.0 dit partie « clandestine et hors-la-loi » en « immersion haptique » dans le territoire « numérique bio numérique » Français ;

proto-peuple web 4.0 producteur « presque » assemblé en un :

  • artificiel nuageux corps d'État-nation, dit schizophrenia des metropolis ;

artificiel nuageux corps d'État-nation respectueux de notre :

  • virginal corps d'État Républicain numérique ;

comme de notre :

  • dual prince, qui se trouve être notre dual corps d'État secret ;

tous trois éléments de notre complète duale nation Française.

De mon virginal regard citoyen Français je ne vois pas « en tant que vierge citoyen Français » ma réelle, car duale, dynamique de peuple Français, dynamique Française à la fois :

  1. insensible (partie corpusculaire insensible au lobbying législatif) ;
  2. sensible (partie ondulatoire sensible à tout lobbying) ;

insensible et sensible à la bio information haptique.

Je ne vois pas « en tant que vierge » la bio information haptique qui touche de loin en soi, la partie, en « immersion haptique », dans notre « territoire numérique bio numérique » Français, partie sensible à la bio information haptique de notre réel dual peuple Français.

Je ne vois pas « en tant que vierge » la partie en « immersion haptique » dans notre « territoire numérique bio numérique » se trouvant être encore, en 2016, qu'un « clandestin et hors-la-loi » proto-peuple web 4.0, producteur « presque » assemblé en un artificiel corps d'État-national nuageux[53], dit schizophrenia des metropolis :

  • artificiel corps d'État-national nuageux[54] (schizophrenia des metropolis) ayant pour base notre futur artificiel nuageux corps du sujet de droit en immersion haptique dans le respect :
    1. de l'unité du territoire numérique bio numérique Français ;
    2. de l'égalité de tous Français devant la norme ;
    3. de l'universalité de la norme Française ;

corps d'État-national (schizophrenia des metropolis) respectueux de notre virginale corps d’État Républicain numérique comme de notre dual prince dit corps d'État secret.

Vois in-directe (I.N.I.D.)[55] « en tant que vierge e-citoyen » la dynamique de notre actuel proto-peuple Français

Vois « en tant que vierge e-citoyen » l'actuelle dynamique de tout notre actuel dual proto-peuple Français producteur « presque » assemblé en :

  • notre actuelle « duale nation » constituée en triumvirat[56] :
    1. notre actuel « virginal État » Républicain « numérique » ;
    2. notre actuel « dual prince », notre État secret « numérique bio numérique » en partie en « immersion haptique » ;
    3. notre futur « artificiel nuageux corps d'État-national », dit « schizophrenia des metropolis :
      • toujours en « immersion haptique » dans le « respect de l'unité » de notre « territoire numérique bio numérique » ;

triumvirat[57] respectueux de notre « dual peuple » Français de notre « duale nation » Française.

Citoyen(ne) ou ancien(ne) (((biopuces, citoyen(ne)))) « potentiel(le) télé patient » en partie ou toujours en immersion haptique, numérique bio numérique

Du point de vu virginal ou « clandestin et hors-la-loi » ancien(ne) (((biopuces, citoyen(ne)))) mais « potentiel(le) télé patient(e) » de notre virginal État Républicain numérique, ce n'est pas, lisiblement sur Internet, une dynamique :

  • médiatique d'authentiques résolveurs[58] de notre proto-peuple « producteur » de propositions de solutions communes de la vie quotidienne de citoyen « potentiel télé patient » en « immersion haptique » dans le « respect de l'unité » de nos divers territoires « numérique bio numérique » Français ;
  • législative d'authentiques résolveurs[59] ;
  • juridique d'authentiques résolveurs[60] ;
  • judiciaire d'authentiques résolveurs[61] ;

dynamique qui se trouve être développant que un maillage civil libre et religieux[62] grâce à de virginales :

  • numériques Chrysalides (site, forum, wiki) d'associations loi 1901 ;

virginales transformées, pour l'essentiel aujourd'hui, en gendarmerie bis pour états faillis africains[63], dits prédateurs tribales en immersion haptique, numérique bio numérique !

C'est, si l'on veut, un « clandestins et hors-la-loi » agrégat de tribus web 4.0 possesseuses de (((biopuces, citoyen(ne)))) Français(es), mais non pas une Chrysalide (site, forum, wiki) d'un légitime dual kernel, dual kernel formé de l'union d'une légitime association loi 1901 et d'une légitime ruche immatérielle en « immersion haptique » dans le respect des principes du droit d'union de notre territoire « numérique bio numérique » Français.

Il n'y a là :

  • ni corps moral et collectif public web 4.0 résultant d'un pacte social bio numérique.
  • ni dual bien public :
    • humain ;
    • avatar haptique de l'humain ;
    • accessoire (naturel, artificiel) de l'humain ;
    • principal (naturel, artificiel) de l'humain ;
      • l'accessoire étant affecté au service du principal.

Il n'y a là ni souverain web 4.0 ni sujet web 4.0 ni e-citoyen web 4.0 !

Il n'y a là ni corps bio politique ni e-gouvernement web 4.0 !

Ces e-collectif web 4.0, bien connus des gendarmes qui n'abusent pas du Roem spatial, eussent-ils asservi la moitié du monde artificiel au moyen de leur puissance haptique, ne sont toujours constitué que de simples particuliers « clandestins et hors-la-loi » de la virginale République Française, mais, toutefois, de notre duale nation, qui corrompt, ainsi, notre authentique duale souveraineté nationale Française.

Il n'y a là aucune bioéthique[64], aucune provision morale[65] :

  • ensemble de solutions qui :
    • répondes aux besoins, aux envies ;
    • respects l'équilibre, le développement personnel ;
      • de toutes les parties prenantes d'un contrat social bio numérique.

Il n'y a là aucun biodroit[66] !

Son intérêt, séparé de celui des autres, n'est toujours qu'un intérêt privé.

Il n'y a là, aucune légitimité[67] !

Si ce même e-collectif web 4.0 vient à périr, son empire bio numérique, après lui, reste épars et sans liaison comme un chêne se dissout et tombe en un tas de cendres après que le feu l'a consumé.

Opérateurs d’Importance Vitale (O.I.V.), dont le bon fonctionnement est indispensable au bon fonctionnement de notre réelle « duale nation » Française

Compte tenu du taux de variation de l'état de développement durable d'anssi[68] bleu, blanc, rouge comme de Rœm en télémédecine avec Chrysalide de minimus triumvirat de divers réseaux du tissu associatif loi 1901 Français, que faciliter pour faciliter la réponse publique à cette fondamentale question :

  • quelle forme de duale gouvernance publique a-t-on besoin en France ?

Compte tenu :

  1. des handicaps socioprofessionnelle :
    1. de notre réelle « virginale République numérique » Française :
      • citoyen(ne) jamais exprimable en wireless ;
    2. de notre réel « dual prince » en partie « en immersion haptique » numérique bio numérique :
      • fonctionnaire « en partie » exprimable en wireless ;
    3. de notre réelle « multitude dispersée » Française :
      • citoyen(ne)s (((biopuces, citoyen(ne)))) Français(es) encore exprimable en wireless 24h/24, 7j/7, en 2016, à l'état de proto peuple, en dehors d'un légitime cadre légal ;
  2. des us, coutumes et but :
    • du proto peuple encore, en 2016, essentiellement prédateur tribal ;

Compte tenu de ces faits, notre « corps social public » Français, de notre « réelle duale nation » Française, peut-il « reconnaitre d’emblée l’existence du royaume schizophrenia toujours en immersion haptique », lieu de vie légitime et sûr aux citoyen(ne)s (((biopuces, citoyen(ne)))) Français(es), citoyen(ne)s (((biopuces, citoyen(ne)))) Français(es) toujours exprimables en wireless, membres de la partie du proto dual peuple Français producteur de l'État-nation cybernétique schizophrenia des metropolis de minimus triumvirat ?

Une partie du proto dual peuple, dit François îadépupus, peut-il d’emblée se donner à un roi ou une reine numérisé(e) vivant(e) ?

Selon François îadépupus, la partie manquante, « le royaume schizophrenia toujours en immersion haptique », du peuple Français qui manque, un réel dual peuple Français, doit d'abord instituer en publique sa base constitutionnelle, institué sa base en corps du sujet de droit, en immersion haptique, dans le respect de l'union du territoire, numérique bio numérique, grâce à l'acte authentique vérifié, reçu, dressé, par un Officié Public habilité pour servir et valoir se que de droit au pacte social numérique bio numérique suivant les principes du droit politique bio politique.

Ensuite, chaque membre « adhérent au pacte social post numérique » peut se donner au dual peuple, le garant, à un roi qui peut être, de droit comme de fait, reconnu par la duale nation Française ?

Ce don est un acte civil[69] ! Il suppose une délibération publique[70] !

L'« acte authentique » par lequel notre « proto dual peuple Français » est institué « dual peuple Français » se trouve être le « vrai fondement » de la « société duale » (naturelle, artificielle) Française avec « double étaticité » [71]

Avant d'examiner l'acte authentique , par lequel les citoyen(ne)s (((biopuces, citoyen(ne)))) Français(es) :

  1. jamais sis(es) en « la partie » en « immersion haptique » dans le « respect de l'unité » du territoire « numérique bio numérique » ;
  2. en partie sis(es) en « la partie » en « immersion haptique » dans le « respect de l'unité » du territoire « numérique bio numérique » ;
  3. toujours sis(es) en « la partie » en « immersion haptique » dans le « respect de l'unité » du territoire « numérique bio numérique » ;

élisent, comme « dual gouverneur » de « schizophrenia des metropolis de minimus triumvirat », son roi, « roi garant du contrat social bio numérique » comme du « respect des principes du droit politique bio politique » en « immersion haptique » dans le « respect de l'unité » du territoire « numérique bio numérique », il serait bon d'examiner l'acte par lequel un proto-peuple (duale médecine ?) :

  • de la multitude dispersée de (((biopuces, citoyen(ne)))) en immersion haptique dans le respect de l'unité du territoire numérique bio numérique de notre dual peuple Français ;

est institué :

  • la partie de notre peuple Français, toujours en immersion haptique, dans le respect de l'unité du territoire, numérique bio numérique, Français ;

car cet acte authentique reçu par un officier public de notre dual prince Français de notre virginale République Française, étant nécessairement antérieur à l'autre, est le vrai fondement de notre société duale (naturelle, artificielle) Française.

En effet, s'il n'y avait pas de convention antérieure, où serait (à moins que l'élection ne fût unanime) l'obligation, pour le petit nombre, de se soumettre au choix du grand ?

Et d'où 100 (cent), qui veulent un maître, ont-ils le droit de voter pour 10 (dix) qui n'en veulent pas ?

La loi de la pluralité des suffrages est, elle-même, un établissement de convention, suppose au moins une fois l'unanimité.

Observons que si un particulier Français peut avoir la volonté d'aliéner sa virginale liberté civile suivant les régimes de substitution des citoyens en 1-dividu, de concéder d'être esclave web 4.0 d'un maître du bio numérique en rompant notre pacte social de notre virginale République.

Alors pourquoi une partie, du peuple libre civilisé vierge web 4.0, ne pourrait-il pas aliéner sa liberté civile de peuple vierge web 4.0 en concédant d'être membre du proto-peuple web 4.0 à même d'être institué en peuple web 4.0, en adhérent au pacte social bio numérique, acte fondateur du corps social web 4.0, corps social web 4.0 à même d'institué le souverain web 4.0, souverain web 4.0 à même de voter la forme d'e-gouvernement web 4.0, le royaume d'un roi du bio numérique, d'un royaume en immersion haptique, tous cela après avoir rompu notre virginal pacte social de notre virginale République Française ?

Notes et références

  1. Le peuple qui manque
  2. humanité médiatisée
  3. en actes authentiques
  4. Convention Nationale Publique
  5. Rœm
  6. Télémédecine
  7. Chrysalide de minimus triumvirat
  8. Biopolitique
  9. corps social public
  10. en flot tendu
  11. O.I.V.
  12. Comment être libre dans une duale cité
  13. suivant le principe de libre consentement
  14. entités
  15. leader
  16. la complétude
  17. se forment toutes les sociétés
  18. instance
  19. acte authentique télésécurisé
  20. notaire
  21. maire
  22. gendarme
  23. Roem
  24. les principes
  25. droit prétorien administratif
  26. interface neuronale
  27. prohibition tacite
  28. outil de production
  29. carte de la réalité
  30. les cyberspeakeasies schizophrènes artificiels
  31. Les comices Français
  32. « militaro-industriel » entrepreneurs en santé militaire en immatériel haptique
  33. Louis-Claude Vinsent
  34. José Manuel Rodríguez Delgado
  35. Norbert Wiener
  36. régimes de substitution haptique
  37. « politico-militaire » Dispositif(s)
  38. Gilles Deleuze?
  39. Michel Foucault
  40. Albert Camus
  41. 2025
  42. « Chrysalide de minimus »
  43. « reconnaissance institutionnelle »
  44. in-directe (I.N.I.D.)
  45. « République numérique »
  46. Chapitre « Comment se maintient l’autorité souveraine »
  47. concept IRC-GN
  48. tout ce que j'ai réfuté
  49. duale médecine autosuffisante libre
  50. e-collectif web 4.0
  51. Triumvirat ou le problème des trois corps
  52. tel un électron libre
  53. artificiel corps d'État-national nuageux
  54. artificiel corps d'État-national nuageux
  55. in-directe (I.N.I.D.)
  56. constituée en triumvirat
  57. triumvirat
  58. médiatique d'authentiques résolveurs
  59. législative d'authentiques résolveurs
  60. juridique d'authentiques résolveurs
  61. judiciaire d'authentiques résolveurs
  62. un maillage civil libre et religieux
  63. en gendarmerie bis pour états faillis africains
  64. bioéthique
  65. provision morale
  66. biodroit
  67. légitimité
  68. Grâce à l'anssi
  69. un acte civil
  70. délibération publique
  71. double étaticité

Version imprimable

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.