FANDOM


MicroÉtat.png

Livre I
Livre II
Livre III
Livre IV

Comme tout(e) apprenti(e) scientifique[1] Français(e) des virginaux temps anciens :

  • dual(e) moderne législateur, législatrice, « empirique » en immersion haptique « numérique bio numérique », dans notre « corps social public » Français ;

adaptons notre « dual quotidien » (matériel, immatériel) grâce à notre libre développement personnel public mais dans le respect de :

  • notre 5e constitution de notre État-de-droit numérique, notre bien connue partie République, jamais en immersion haptique numérique bio numérique, insensible aux tangibles possessions de (((biopuces, citoyen(ne)))) en immersion haptique, kernel de notre unique dual groupe social Français.

un unique mais dual groupe social composé de deux parties sociaux ayant pour membres :

  1. non appareillé Français ;
  2. appareillé Français !

Comme tout(e) fonctionnaire Français(e) des virginaux temps anciens, dual(e) moderne législateur, législatrice, fonctionnaire empirique en immersion haptique numérique bio numérique, suivant le respect des principes du droit prétorien administratif, adaptons notre dual quotidien (matériel, immatériel) grâce à notre libre développement personnel public mais dans le respect de notre Communauté française du renseignement[2] comme de notre 5e constitution de notre État-de-droit numérique, notre République et de notre multitude dispersée de citoyen(ne) (((biopuces, citoyen(ne)))) clandestin(e) et hors-la-loi Français(e) !

Innovons l'usage humain des êtres humains, Français(es) exprimables en wireless grâce à l'usage des effets de notre poudre intelligente, dans notre multitude dispersée de nos tangibles encodeur/décodeur (((biopuces, citoyen(ne)))) Français(es). Tangibles encodeur/décodeur (((biopuces, citoyen(ne)))) Français(es) adaptons notre dual quotidien (matériel, immatériel) grâce à notre libre développement personnel public mais dans le respect de la construction commune de notre libre et duale nation pour qu'elle se trouve être notre hôte, légitime et sûr, de notre libre dual peuple où l'usage public/privé de la poudre intelligente invite à diverses réflexions sur la légitime possession du libre arbitre de tout(e) Français(e) comme sur l'égalité de tous en droit positif.

Certes, comme tout(e) apprenti(e) scientifique, comme tout(e) fonctionnaire, comme tout(e) citoyen(ne) (((biopuces, citoyen(ne)))) clandestin(e) et hors-la-loi Français(e), nous évoluons aujourd'hui, en ces obscurs années 10 du IIIe millénaire, neutre suivant notre logique flou mais cohérente et objective, ensemble partageons nos connaissances afin de passer de l'ombre à la lumière.

La science éclaire les ténèbres

« De ce qu’un fait, une chose, vous semble étrange, vous concluez qu’il, elle, n’est pas. Mais, quant est-il de deux ? Or, ce qui est puéril, c’est de se figurer qu’en se bandant les yeux devant les inconnu(e)s, justice supprime ces inconnus ». Dixit, Victor Hugo.

Notre diffusion publique de notre construction commune de notre point de vu sur « J.J.Rousseau et la crise contemporaine de la conscience[3] » se trouve être à l'origine, pour nous, l'aveugle foule de citoyens Français, d'une série de prises de conscience[4], plus surprenantes les unes que les autres, concernant l'évolution de notre compréhension de notre condition humaine, en ce début du 21e siècle spirituel et sportif.

Tout(e) bon(ne) leader du troisième type[5] se demande :

  • Qu'est-ce qui se trouve être utile, fonctionne, facilite quelque chose pour faciliter la sorti de l'ombre des schizophrènes artificiels[6], dits du 3e type, en métapsychologie du 3e type[7] ou neuro ethnopsychiatrie[8] ?

L'usage de la méthode de conceptualisation relativisée (MCR) aux ressources émanant du théorème du libre arbitre[9] en math, physique, cognition, psychologie, neurosciences, en théorie de l'information, est capable d'unifier les phénomènes de cyberanthropologie sociale[10] en les rassemblant dans un seul cadre de référence conceptuel, suivant les règles de l'Art de la légistique, qui peut rendre compte :

  • de la guérison psychocorporelle ;
    1. du développement de la personnalité (Mutantisme[11] , ...) ;
    2. du développement biométrique (Transhumanisme[12] , ...) ;

d'un riche panorama de pratique socioculturelles, cultuelles, invisibles aux vierges de biopuces.

Ce cadre de référence conceptuel traite du quotidien avec développement personnel de tout un chacun, parmi tout un chacun, en tout lieu, en tout temps, en couple (((ru, web))) d'un OS web 4.0 de la nanosanté.

Cela nous inspire une devinette métaphorique axée sur la possession de notre libre arbitre, ci-dessous !

Franchir le Rubicon (Mea Culpa)[13]

Avant toute chose, grâce aux universelles de modelage (PNL) transposons en conjuguant deux sources :

  1. Le fermier, le loup, la chèvre et les choux[14] ;
  2. RAMSTEIN « La métaphore de l’astronaute et de l’aveugle » 1995[15] ;

Il était une fois un citoyen « aveugle aux tangibles possessions haptiques », citoyen qui cherchait sa voie en santé vers un télémédecin, et prenait repères de sa naturelle oreille comme de sa naturelle main. L'aveugle citoyen, « non appareillé pour l'immersion haptique numérique bio numérique », demandait, aux passants qu’il rencontrait, de décrire, séant, objets et actions artificielles qu’eux voyaient en e-santé. Mais rien n’y fit vraiment car les indices que le citoyen aveugle aux tangibles possessions haptique reçût, remplaçaient difficilement son point de vue qui n'est plus en usage, tombé en désuétude[16].

Ailleurs se promenaient nos spationautes (((biopuces, citoyen(ne)))), voyants toutes Interactions Humaines Médiatisées (IHM) « potentielles et tangibles possessions haptiques » dans leur largeur spectrale de la nappe haptique mondiale[17]. Nos promeneurs spationautes (((biopuces, citoyen(ne)))), « appareillé(e)s pour l'immersion haptique numérique bio numérique », voyaient objets et actions naturelles comme artificielles, en notre dual monde, parfaitement et sans faute, dans leur zone de vie haptique[18]. Nos spationautes (((biopuces, citoyen(ne)))) consultaient chacun(e) sa tablette[19], Comme chacun(e) son scanner médical[20] rHEALTH X, l'émule du Tricorder[21], ce scanner médical de Star Trek, devenu réalité[22], sans peine ni effort, et savaient, d’avance, trouver la voie en santé vers un télémédecin, comme chacun(e) son fournisseur d'accès haptique, hors télémédecine. Mais, pour chacun(e), ses membres, sans poids au gré du vent comme au gré des exprimant, allaient, parfois, contre sa volonté, pourtant fort développée.

En effet, l'exprimant (((biopuces, citoyen(ne)))), ç'ayant eu donné « par l'actuel droit naturel dans la nappe haptique mondiale » la « fonction de tenant possesseur », de par sa « responsabilité d'encodeur » de décodeurs (((biopuces, citoyen(ne)))), se donnait, parfois, le droit, au gré de ses sentiments ou pulsions, d’exalter, ou non, une émotion ou un geste du possédé et ce faisant le rendait fort léger comme un marionnettiste le fait d'un pantin[23].

Un législateur acculturateur, les étudiants en chercheur passif, décida d'une rencontre du 3e type en chercheur actif, souhaitant construire en commun, avec eux, de respectueuses relations libres dans un lieu de vie légitime et sûr, malgré l’handicap de la cécité naturelle du virginal citoyen, comme de l'handicap de la « possession haptique », dû au « choix du demandeur » fait au « concepteur-réalisateur » des « habit-habitat-haptique » mode « encodeur/décodeur », en e-haptique, où l’habitat est l’habit de l'habitant, habit de lumière, permettant d'exprimer, en wireless, l'autre comme d'être exprimé par l'autre, « appareillé(e) pour l'immersion haptique numérique bio numérique ».

Finalement nos spationautes (((biopuces, citoyen(ne)))), Comme l'aveugle citoyen qui cherchait son chemin, n’eurent de meilleur choix que de demander au législateur acculturateur, flanqué de notre dual prince[24], Si ce dernier pouvait leur prêter, le temps d’un pas, Une main ferme et un pied assuré. Ensemble ils découvrirent l’art de conjuguer Ce qu’avant ils ne faisaient que regretter.

Pour découvrir les meilleures règles de société haptique[25] qui conviennent aux duales nations il faudrait une intelligence supérieure qui vît toutes les passions des hommes, qui n'en éprouvât aucune, qui n'eût aucun rapport avec notre nature, qui la connût à fond, dont le bonheur fût indépendant de nous, qui pourtant voulût bien s'occuper du nôtre, enfin qui, dans le progrès des temps se ménageant une gloire éloignée, pût travailler dans un siècle, jouir dans un autre.

Il faudrait des dieux pour donner des lois aux 1-dividus

Le même raisonnement que faisait Caligula quant à « un fait », Platon le faisait quant à « un droit », pour définir l'être vivant, royal ou civil, qu'il cherche dans son livre du Règne.

Mais s'il est vrai qu'un grand prince (sage cœur intelligent), du souverain, est un être vivant rare que sera-ce d'un grand législateur web 4.0 ?

Le dual prince, magistrat web 4.0, dual gardien du droit civil numérique bio numérique, n'a qu'à suivre le modèle que le législateur web 4.0 doit proposer au dual souverain garant du contrat social numérique bio numérique ou principes du droit politique bio politique.

Le législateur web 4.0 se trouve être le concepteur-réalisateur web 4.0, qui invente comme innove le système vivant, le dual prince, magistrat web 4.0, n'est que l'ouvrier, qui facilite sa mise en œuvre comme le fait marcher.

Naissance des sociétés web 4.0

Dans la naissance des sociétés web 4.0 ce sont les chefs des républiques web 4.0 qui font l'institution, mais, après la naissance, c'est l'institution qui forme les chefs des républiques.

Celui qui ose entreprendre d'assembler la multitude dispersée de tribus web 4.0 pour instituer le peuple prothésé web 4.0 doit se sentir en état de changer la nature humaine en virtualité humaine, doit se sentir en état de substituer chaque possession web 4.0, dit 1-dividu, de tribus web 4.0 en (biopuces ; citoyen) propriétaire de soi en immersion haptique dans l'environnement bionumérique.

La conception philosophique du virginal citoyen réclame que tout adhérent au contrat social de J.J. Rousseau est, par son virginal développement personnel, un (esprit ; corps) parfait, unique et solitaire, libre civilisé dans le légitime cadre légal, sécurisé dans la transparence de notre virginale République.

La conception philosophique du e-citoyen web 4.0 réclame que tout adhérent au contrat social bionumérique est, par son développement personnel, un (biopuces ; citoyen) parfait, unique et solitaire, libre civilisé web 4.0 dans le légitime cadre légal, télé sécurisé dans la transparence de notre État-nation schizophrenia :

  1. membre de la classe des tenants web 4.0 ;
  2. membre de la classe des relais web 4.0 ;
  3. membre de la classe des aboutissants web 4.0.

Sitôt que cette multitude dispersée de cyborgs est ainsi réunie en un corps web 4.0 on ne peut offenser un cyborg, membres du corps web 4.0, sans attaquer le corps web 4.0, encore moins offenser le corps web 4.0 sans que les cyborgs membres du corps web 4.0 s'en ressentent.

convenons que le devoir, l'intérêt, du citoyen comme de l'1-dividu, obligent, également, les deux parties contractantes (individu, peuple), (1-dividu, peuple web 4.0) à s'entraider mutuellement grâce au morphisme qui les unis sur le même territoire Français. Les mêmes citoyens et 1-dividus doivent chercher à réunir, sous ce double rapport, tous les avantages, qui en dépendent, en produisant les morphismes. L'Autorité duale multi-souveraine, n'étant formé que des e-citoyens web 4.0 et citoyens qui la compose, n'a, ni ne peut avoir, d'intérêt contraire au leur.

Un (biopuces ; citoyen), étant comparable à un cristal de neige, élément d'un plus grand tout le corps du peuple web 4.0 comparable à une boule de neige, dont cet Un-dividu, (biopuces ; citoyen), reçoit, son sérum de vie pour son cycle de vie web 4.0, d'altérer la constitution civile du citoyen pour la renforcer dans l’État-nation schizophrenia grâce aux régime des substitutions en biopolitique ou comment substituer un citoyen (vierge web 4.0) Français en un sujet (prothésé web 4.0) Français - de substituer un (esprit ; corps) parfait, unique et solitaire vivant dans un légitime cadre légal, sécurisé dans la transparence de la société civile du gouvernement, par un (biopuces ; citoyen) parfait, unique et solitaire, vivant dans un légitime cadre légal, sécurisé dans la transparence de la société civile bionumérique du e-gouvernement.

Métempsycose d'un aboutissant (GRS)

Il faut, en un mot, qu'il ôte, au vierge citoyen, substitué en sujet aboutissant web 4.0, la liberté d'usé des 5 sens naturels, VAKOG de l'(esprit ; corps) du sujet web 4.0 :

  • idée de base :
    • imposer l'usage du courant de pensées exogène à l'(esprit ; corps) du sujet web 4.0 ;
  • principe naturel :
    • mise en œuvre de surcharge cognitive ;
  • méthode :
    • usage d'interfaces neuronales dans l'OS web 4.0 ;
  • orientation de la production :
    • surveillance et biocontrôle ;

dont il ne puisse faire usage grâce à son interface neuronale directe sans la participation active des fournisseurs d’accès web 4.0 assurant la liaison entre les interfaces neuronales directes de la tribu web 4.0.

Tyrannie web 4.0

Du point de vu du tyran web 4.0, plus les informations naturelles (VAKOG) sont morts et anéantis plus les informations acquises, exogène, sont grandes et durables pour le tyran web 4.0, plus l'institution est solide et parfaite pour le tyran web 4.0. En sorte que, si chaque (biopuces ; citoyen) n'est rien, ne peut rien, sauf par tous les autres, que la puissance acquise, par le tout, soit égale ou supérieure à la somme des forces naturelles de tous les Un-dividus on peut dire que la législation (Thomas Hobbes ; John Locke) est au plus haut point de perfection qu'elle puisse atteindre.

Le législateur est à tous égards un simple homme extraordinaire

S'il doit l'être par son génie, il ne l'est pas moins par son emploi.

Ce n'est pas magistrature, ce n'est pas souveraineté, ce n'est pas bio pouvoir !

Cet emploi, ce passe-temps, de législateur, qui se trouve être de constitue le libre État-de-droit schizophrenia, n'entre pas dans sa constitution. C'est un petit plus, ou bien si l'on s'implique fort, une fonction particulière supérieure qui n'a rien de commun avec l'empire du quotidien familial humain.

Si celui qui exprime l'1-dividu ne doit pas commander aux lois alors celui qui commande aux lois ne doit pas non plus exprimer les 1-dividus

Autrement ces lois, ministres de ses passions, ne feraient souvent que perpétuer ses injustices. Jamais le législateur, qui exprime les 1-dividus, ne pourrait éviter que des points de vues particuliers n'altérassent la sainteté de son ouvrage. Quand Lycurgue donna des lois à sa patrie il commença par abdiquer la royauté.

Du très grand rôle des citoyens vierges web 4.0 dans notre duale nation

C'était la coutume de la plupart des villes grecques de confier à des étrangers l'établissement de leurs lois.

Or, il n'y a pas plus étranger aux (((biopuces, citoyen(ne)))) que de purs citoyens vierges web 4.0 !

Les Républiques modernes imitèrent souvent cet usage !

Celle de Genève en fit autant et s'en trouva bien. Rome, dans son plus bel âge, vit renaître, en son sein, tous les crimes de la tyrannie, se vit prête à périr pour avoir réuni dans les mêmes têtes les autorités législative exécutive judiciaire et médiatique.

Cependant les décemvirs eux-mêmes ne s'arrogèrent jamais le droit de faire passer aucune loi de leur seule autorité.

  • Rien de ce que nous vous proposons, disaient-ils au peuple, ne peut passer en loi sans votre consentement.
  • Romains, soyez vous-mêmes les auteurs des lois qui doivent faire votre bonheur.

Celui qui rédige les lois n'a donc, ou ne doit avoir, aucun droit législatif !

Le peuple web 4.0 ne peut se dépouiller du droit législatif

Le peuple web 4.0 même ne peut, quand il le voudrait, se dépouiller de ce droit incommunicable. Parce qu'il n'y a que la volonté générale !

Selon le pacte fondamental, il n'y a que la volonté générale qui oblige les particuliers, on ne peut jamais s'assurer qu'une volonté particulière est conforme à la volonté générale après l'avoir soumise aux suffrages libres du peuple. J'ai déjà dit cela, mais il est utile d'évoquer !

Impuissante autorité surhumaine ?

Ainsi l'on trouve, à la fois, dans la construction de la législation deux choses, qui semblent incompatibles, une entreprise au-dessus de la force d'un humain et une autorité qui n'est rien pour effectuer l’ensemble des opérations qui permettent de passer de l'idée au produit.

Communication web 4.0, autre difficulté qui mérite attention !

Les nombreux sages concepteur-réalisateurs web 4.0 éclairés qui veulent parler à de simples virginals citoyens en usant de leur langage web 4.0, dans un registre soutenu (ou soigné) non seulement correct, mais bénéficiant d’une surveillance et biocontrôle extrême, au lieu d'un registre familier (vierge ou prothésé web 4.0 basique) n'en sauraient être entendus.

Or, il y a une multitude d'idées qu'il est possible d'exprimer dans la langue de notre dual peuple, pour faciliter la participation active de tout notre dual peuple, pour faciliter l'expression de la volonté générale, pour faciliter la construction par le peuple, pour le peuple, de notre duale nation.

Les vues trop générales, les objets trop éloignés, sont hors de la portée de vue de notre peuple, qui entre facilement dans un processus de survie, suite à l'apprentissage.

Chaque 1-dividu ne goûtant d'autre plan d'e-gouvernement web 4.0 que celui qui se rapporte le plus à son intérêt particulier, aperçoit difficilement les avantages qu'il doit retirer des privations continuelles qu'imposent les bonnes lois.

Métamorphose

Pour que le peuple web 4.0, naissant, pût goûter les saines formules exprimant des règles morale de la biopolitique, suivre les règles fondamentales de la raison de notre nation, il faudrait que l'effet pût devenir la cause, que l'esprit social web 4.0, qui doit être l'ouvrage de l'institution, présidât à l'institution même.

Que les hommes fussent, avant les lois, ce qu'ils doivent devenir, par elles.

Indépendance du pouvoir médiatique

Ainsi donc le législateur ne pouvant employer ni la force ni l’ésotérisme, c'est une nécessité qu'il recoure à une autorité d'un autre ordre qui puisse entraîner sans violence, persuader sans convaincre.

Voilà ce qui force, depuis le début du 21e siècle, les pères des nations de recourir à une tierce, l'intervention des média, d'honorer les dieux de leur propre sagesse médiatique afin que les peuples soumis aux lois comme à celles de la nature, reconnaissant le même pouvoir dans la formation de l'homme de la cité, obéissent avec liberté civilisée, portassent docilement le joug de la félicité publique.

Indépendance des 4 pouvoirs

Cette raison sublime, qui s'élève au-dessus de la portée de vue des simples Français, est celle dont le législateur met les décisions dans la bouche des immortels pour entraîner par l'autorité divine ceux que ne pourrait ébranler la prudence humaine. Mais il n'appartient pas à tout tenant web 4.0 d'exprimer les dieux ni d'en être cru quand il s'annonce pour être leur interprète. Le grande âme du législateur est le vrai miracle qui doit prouver sa mission. Tout(e) Français(e) peut graver des tables de pierre ou acheter un oracle ou feindre un secret commerce avec quelque divinité ou dresser un piou piou pour lui parler à l'oreille ou trouver d'autres moyens grossiers d'en imposer au simple peuple. Celui qui ne saura que cela pourra même assembler par hasard une troupe d'insensés relais web 4.0. Mais il ne fondera jamais un empire web 4.0 et son extravagant ouvrage périra bientôt avec lui. De vains prestiges forment un lien passager, il n'y a que la sagesse d'un cœur intelligent qui rende le lien durable !

La loi judaïque, toujours subsistante, celle de l'enfant d'Ismaël, qui, depuis dix siècles, régit la moitié du virginal monde, annoncent encore en 2015 de notre ère judéo-chrétienne, les grandes figures qui ont dictées les lois. Tandis que l'orgueilleuse neurophilosophie ou l'aveugle esprit de clan ne voit en les législateurs web 4.0 que d'heureux imposteurs, le vrai biopolitique admire, dans leurs institutions, ce grand et puissant génie, qui préside aux établissements durables.

Il ne faut pas, de tout ceci, conclure, avec Warburton, que la biopolitique, la religion, aient parmi nous un objet commun. Mais que, dans l'origine des sociétés web 4.0 la biopolitique sert d'instrument à la religion pour la liberté d'être dans un légitime cadre légal, sécurisé dans la transparence.

Notes et références

  1. apprenti(e) scientifique
  2. Communauté française du renseignement
  3. J.J.Rousseau et la crise contemporaine de la conscience
  4. prises de conscience
  5. leader du troisième type
  6. schizophrènes artificiels
  7. métapsychologie du 3e type
  8. neuro ethnopsychiatrie
  9. libre arbitre
  10. cyber anthropologie sociale
  11. Mutantisme
  12. transhumanisme
  13. Franchir le Rubicon (Mea Culpa)
  14. Le fermier, le loup, la chèvre et les choux
  15. RAMSTEIN « La métaphore de l’astronaute et de l’aveugle » 1995
  16. tombé en désuétude
  17. leur largeur spectrale de la nappe haptique mondiale
  18. leur zone de vie haptique
  19. tablette
  20. scanner médical
  21. Tricorder
  22. devenu réalité
  23. marionnettiste le fait d'un pantin
  24. flanqué de notre dual prince
  25. règles de société haptique

Version imprimable

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard