FANDOM


MicroÉtat.png

Livre I
Livre II
Livre III
Livre IV

Abus !

Suivant une progression logique, cohérente, objective[1], nous pouvons observer que, comme la volonté particulière agit sans cesse contre la volonté générale de notre duale nation Française, l'e-gouvernements web 4.0, fait un effort permanent contre notre duale multi-souveraineté nationale.

Plus cet effort augmente plus la constitution de notre duale nation Française s'altère.

Il y a, sans cesse, risque de rupture du pacte social bionumérique

Comme il n'y a pas ici d'autre volonté de corps web 4.0 civil (État secret[2] ?) qui, résistant à la volonté du prince web 4.0 civil, fasse équilibre avec elle, il doit arriver tôt ou tard que le prince web 4.0 civil opprime enfin le peuple web 4.0 souverain et rompe le pacte social bionumérique.

Vice du pacte social bionumérique

C'est là le vice inhérent, et inévitable, qui dès la naissance du corps biopolitique tend sans relâche à détruire le corps biopolitique, de même que la vieillesse, la mort, détruisent enfin le corps de l'être vivant.

Deux voies générales

Il y a deux voies générales par lesquelles un e-gouvernement web 4.0 dégénère. A savoir, quand il se resserre ou quand l'État-nation se dissout.

L'inclinaison naturelle de l'e-gouvernement web 4.0 fait qu'il se resserre quand il passe du grand nombre au petit :

  • de la démocratie à l'aristocratie ;
  • de l'aristocratie à la monarchie.

C'est là son inclinaison naturelle.

A contrario, si notre e-gouvernement web 4.0 rétrogradait du petit nombre au grand, on pourrait dire qu'il se relâche mais ce progrès inverse est peu probable sans le concours explicite de tout notre dual peuple de notre duale nation Française.

En effet, l'e-gouvernement web 4.0 changent de forme que quand le ressort usé du e-gouvernement web 4.0 laissent trop affaiblis l'e-gouvernement web 4.0 trop décalés par rapport aux ressources produites par le peuple web 4.0 pour pouvoir conserver sa forme.

Or, s'il se relâchait encore en s'étendant sa force deviendrait tout à fait nulle pour gouverner il subsisterait encore moins.

Il faut donc remonter, serrer, le ressort civil, à mesure qu'il cède. Autrement l'État-nation qu'il soutient tomberait en ruine.

Le cas de la dissolution de l’État-nation peut arriver de deux manières

1er cas

Quand le prince n'administrent plus notre État-nation schizophrenia selon les devoirs, les droits et qu'il usurpe le pouvoir souverain.

Alors il se fait un changement remarquable.

C'est que, non pas l'e-gouvernement web 4.0 mais, l'État-nation se resserre.

Je veux dire que l'ancien Grand État-nation se dissout pendant que concomitamment il s'en forme un nouveau dans l'ancien, composé seulement des membres du e-gouvernement web 4.0 qui n'est plus rien au reste du peuple que son maître et son tyran.

De sorte qu'à l'instant que l'e-gouvernement web 4.0 usurpe la souveraineté le pacte social bionumérique est rompu.

Tout les simples e-citoyens web 4.0 rentrés, de droit, dans leur liberté primitive naturelle bionumérique sont certes forcés mais non pas à avoir l'obligeance d'obéir.

2èm cas

Quand les membres d'e-gouvernement web 4.0 corrompent séparément le biopouvoir web 4.0 qu'ils ne doivent exercer qu'en corps web 4.0, ce qui est souvent le cas dans une dynamique tribale web 4.0 !

On a, pour ainsi dire, autant de princes web 4.0 que de magistrats web 4.0 !

L'État-nation, non moins divisé que l'e-gouvernement web 4.0, périt ou change de forme.

Exemple

  • (virginale République) ;
  • (virginale République ; État-nation schizophrenia ; État secret).

Quand l'État-nation se dissout, l'abus d'e-gouvernement web 4.0, quel qu'il soit prend le nom commun d'anarchie web 4.0.

Ochlocratie, oligarchie, tyrannie web 4.0

En distinguant :

  • la démocratie dégénère en ochlocratie ;
  • l'aristocratie dégénère en oligarchie.

J'ajouterais que la royauté web 4.0 dégénère en tyrannie web 4.0 mais ce dernier mot est équivoque, demande explication.

Vulgaire tyran

Dans le sens vulgaire un tyran web 4.0 est un roi web 4.0 qui e-gouverne haptiquement avec violence web 4.0 sans égard pour la morale, la justice, le droit, la loi.

Sens précis

Dans le sens précis un tyran web 4.0 est un simple particulier qui s'arroge l'autorité royale bionumérique sans avoir établit en droit la légitimité de son soi-disant pouvoir biopolitique haptique.

Exemple

C'est ainsi que les Grecs entendaient ce mot de tyran. Les Grecs le donnaient indifféremment aux bons comme aux mauvais princes dont l'autorité n'était pas légitime.

Ainsi, tyran, corrupteur, sont deux synonymes.

Pour donner différents noms à différentes choses j'appelle tyran web 4.0 le corrupteur de la légitime autorité royale !

Despote, le corrupteur du pouvoir souverain !

Le tyran web 4.0 est celui qui s'ingère contre les lois à e-gouverner haptiquement en apparence selon les lois.

Le despote web 4.0 est celui qui se présente au-dessus des lois mêmes !

Le tyran web 4.0 peut ne pas être despote web 4.0 ! Mais, le despote web 4.0 est toujours tyran web 4.0.

Quand l'amabilité pousse à obéir aveuglément

Des chercheurs ont voulu savoir quels fils de personnalité, dans un réseau neurologique adaptatif, influent la propension à obéir à une autorité, même lorsque celle-ci lance des injonctions immorales.

Être désagréable et négligent permet-il de mieux cultiver son sens moral ?

Pour une étude à paraître dans la revue "Journal of Personality" des chercheurs français et américains ont voulu savoir si certains fils de personnalité prédisposaient à se soumettre à l'autorité, fut-ce au détriment de ses propres valeurs morales.

Verdict :

  • les gens qui se montrent aimables et consciencieux, sont aussi ceux qui ont la plus grande propension à obéir, envers et contre tout.

Les chercheurs en neuropsychologie sociale ont interrogé des personnes ayant participé au :

  • «Jeu de la mort».

Ce documentaire contesté, diffusé sur France 2 en mars 2010, tendait à montrer qu'une majorité d'individus a tendance à obéir à une autorité, même si cela implique d'enfreindre leurs propres valeurs morales.

Sous prétexte d'un sondage d'opinion, les participants ont donc été, huit mois plus tard, soumis à un questionnaire de personnalité.

Leur orientation biopolitique (Hobbes ; Rousseau) leur implication sociale (mise en place du servage web 4.0) étaient également mesurées.

Des erreurs punies par des décharges électriques !

L'émission de France 2 reproduisait une expérience menée en 1963 à l'université de Yale, par Stanley Milgram.

Les participants qui pensaient prendre part à l'enregistrement d'un nouveau jeu télévisé, devaient :

  • poser des questions de culture générale web 4.0 à des joueurs ;
  • punir les mauvaises réponses par des décharges électriques de plus en plus fortes, jusqu'à 460 volts.

Les participants ignoraient que les «joueurs» étaient en réalité des acteurs web 4.0 dits schizophrènes, et les décharges simplement simulées.

Pour cette nouvelle étude, les chercheurs ont soumis 35 hommes et 31 femmes, âgés de 26 à 54 ans, à :

  • un test de personnalité selon l'échelle de Saucier.

Les résultats montrent que l'âge, le sexe, la religion ou la classe sociale ne permettraient pas de prédire la propension à l'obéissance.

Tandis que les fils de personnalité joueraient un rôle important.

«Le paradoxe est que ce sont des fils de personnalité considérés comme socialement désirables dans la virginale République qui conduisent à des comportements socialement indésirables dans les circonstances de l'expérience.»

Développement moral web 4.0 ?

Lorsque Milgram avait réalisé son expérience, il avait découvert avec étonnement que 65 % des participants allaient jusqu'à infliger la plus grosse décharge aux faux joueurs sous couvert d'une autorité scientifique.

Sur France 2, les «obéissants» avaient même représenté… 80 % des questionneurs !

Des résultats qui ne démentaient pas le travail du neuropsychologue américain Lawrence Kohlberg.

Ayant élaboré une théorie du développement moral web 4.0 il concluait que l'essentiel des adultes atteignaient :

  • le stade dit «conventionnel» ;

qui est la cause du respecter de lois, même si elles vont à l'encontre des intérêts personnels de l'individu, pour satisfaire aux attentes du groupe social.

  • Au-delà se situe le stade «post-conventionnel» ;

les valeurs personnel de l'1-dividu sont placées au-dessus de lois par l'individu.

les injonctions d'une autorité jugées immorales par l'1-dividu ne sont plus respectées par l'1-dividu.

Le psychologue américain estimait qu'à peine «25%» des adultes atteignait ce stade…

Notes et références

  1. progression logique, cohérente, objective
  2. État secret

Version imprimable

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard